La thérapie de couple pour relancer de plus belle la relation

therapie de coupleLes couples sont nombreux à se demander quand est-ce qu’ils devraient envisager une thérapie. Lorsqu’un partenaire est malheureux, qu’il se sent déconnecté ou sent que ses besoins d’intimité ne sont pas satisfaits, en cas de discorde, de désaccords financiers ou de préoccupations d’ordre sexuel, il est clair que les couples ne devraient pas attendre d’être en état de crise pour suivre une thérapie. Dès lors, comment doivent-ils procéder ? Eléments de réponse.

Quel est le bon moment pour consulter un thérapeute ?

Les couples devraient suivre une thérapie bien avant de penser qu’ils en ont « besoin ». La plupart des experts croient que la thérapie peut être une partie intégrante d’une relation. Ainsi, plutôt que de considérer la thérapie comme la solution à une crise, il faut la considérer comme un aspect intégral d’une vie saine. Chaque couple devrait prendre des mesures préventives pour maintenir sa relation en bonne santé. Si les couples ne travaillent pas leurs « jeux » relationnels et émotionnels, ils deviennent peu toniques, faibles et créent plus de risques de dommages dans leur relation.

Or, la plupart des couples laissent traîner leurs problèmes pendant des années et attendent que leur relation soit sur la sellette pour consulter. En effet, les problèmes émergent modestement au sein d’un couple, puis prennent de l’ampleur, surtout lorsqu’ils ne sont pas résolus à temps. C’est là que la thérapie peut aider, en donnant des outils et des techniques pour améliorer la résolution des conflits. Chaque partenaire a sa version de l’histoire. Une tierce partie objective, en l’occurrence le thérapeute, peut constituer la clé quand le couple ne peut plus communiquer efficacement ou qu’il se trouve face à une impasse.

Combien de temps devrait durer une thérapie de couple ? Il n’y a pas de réponse universelle à cette question. Cela dépend vraiment du couple et des problèmes qu’il traverse. Pour certains couples, quelques séances peuvent suffire à relancer leur relation de plus belle, tandis que pour d’autres la thérapie peut durer des années.

Que se passe-t-il pendant la thérapie de couple ?

Bien que chaque thérapeute puisse avoir sa propre méthode de travail, il existe, bien évidemment, des points communs et des similitudes. La première séance est réservée à faire connaissance et briser la glace entre le thérapeute et ses clients. Pour ce faire, il commence par aborder et discuter des aspects de la relation que le couple espère améliorer et fixe également des objectifs.

Certains thérapeutes assignent des devoirs à faire aux couples avant la prochaine séance. En effet, une grande partie du travail du thérapeute peut avoir lieu à l’extérieur du cabinet.

Les couples font appel à un thérapeute pour un certain nombre de raisons : infidélité, problèmes sexuels, communication, finances, changements majeurs dans la vie, etc. La thérapie de couple est également une bonne idée si l’un des deux partenaires fait face à un sérieux problème, comme la dépression, qui pourrait affecter leur relation ou simplement s’ils se sentent que leur relation stagne et manque de punch.

La thérapie constitue une démarche sûre pour parler de sujets sensibles comme le sexe. Tout comme les individus peuvent être piégés dans un cycle relationnel négatif, les couples peuvent aussi souvent être coincés dans un cycle sexuel négatif. Le rôle du thérapeute est d’explorer les obstacles qui empêchent le couple de s’épanouir sur le plan sexuel pour ensuite briser le cycle négatif.

La communication est aussi une grande préoccupation pour les couples. Mais le simple fait de se parler davantage n’est pas la solution. Et pour cause, il y a la communication, et puis il y a la communication efficace. Les deux partenaires doivent d’abord se sentir entendus, apaisés, respectés et protégés. Le psychothérapeute analyse les anciens schémas de communication et les remplace par des schémas réalisables et plus efficaces. Ces derniers sont élaborés en collaboration avec le couple et dans le contexte de leur vie quotidienne.

Une thérapie de couple est également à envisager en période de changement de style de vie ou de transition majeure : se marier, devenir parents pour la première fois, déménager, changer d’emploi, perdre son emploi, se préparer au départ des enfants, faire face à des situations extraconjugales, se remettre d’une dépendance, s’occuper de parents vieillissants, etc. Toutes ces transitions peuvent déstabiliser l’équilibre du couple. La thérapie offre aux couples l’occasion de négocier ces transitions avec le moins de perturbations possible.

La thérapie est une formidable occasion pour les couples de parler de leurs sentiments et d’expliquer comment leur relation ne répond plus à leurs attentes. Ce blocage est surmontable, mais à condition que les deux parties soient prêtes à chercher un terrain d’entente et trouver des compromis pour que leurs besoins individuels soient satisfaits.

Que faire si l’un des partenaires refuse ?

C’est un scénario assez courant en thérapie de couple. La façon dont le partenaire initie l’idée de voir un psychothérapeute peut faire la différence. Il est important de discuter longuement des raisons pour lesquelles une thérapie de couple est nécessaire sans se montrer insistant. Face à un refus catégorique, il faut savoir qu’une thérapie de couple n’exige pas la présence des deux partenaires.

Au lieu d’attendre que le partenaire récalcitrant change d’avis, il vaut mieux pour l’autre partenaire d’entrer en thérapie seul pour sa propre amélioration et son évolution personnelle, d’autant plus que cela peut avoir un impact des plus bénéfiques sur le couple. Le partenaire hésitant peut être impressionné par les changements positifs observés au sein du couple. Et qui sait, il peut décider finalement de prendre part à la thérapie.

Comment savoir que c’est le bon thérapeute ?

Il est important d’effectuer des recherches avant de choisir un thérapeute de couple. Mais, en réalité, il est impossible de savoir que c’est vraiment le bon thérapeute avant de le rencontrer.

Un appel téléphonique au début est indispensable pour s’assurer que le couple s’entend bien avec le thérapeute. Ensuite, lors de la première rencontre, le couple doit prêter une attention particulière au style de communication du thérapeute, à la logique qu’il suit pour poser ses questions et à son approche générale. Les devoirs qu’il assigne doivent être expliqués clairement et avoir un sens pour le couple.

N’hésitez pas à nous contacter si vous souhaitez obtenir l’accompagnement d’un expert. Nous vous orienterons vers le psychothérapeute qui vous convient le mieux !

Menu